La Famille du lait
Souliers de course, lait au chocolat, casquette et dossard de marathon
 Retour Retour
Lait au chocolat  

Le top 5 des astuces pour retrouver la forme


1. Faites-vous plaisir quotidiennement

Ressentez-vous de la culpabilité après avoir mangé certains aliments moins nutritifs? C’est peut-être parce que vous vous interdisez d’en manger une fois de temps en temps?. Il arrive fréquemment que des gens s’abstiennent de manger des sucreries ou des aliments riches en gras par crainte que cela nuise à leur poids ou à leur santé. Mais si vous vous privez toujours de« gâteries », vous serez tenté d’en manger plus. Alors, faites-vous plaisir. Vous avez le goût d’une crème glacée? Qu’à cela ne tienne! Mangez-en une et n’ayez crainte car, au bout du compte, vous finirez par en manger moins. Votre envie de crème glacée disparaîtra au fur et à mesure que vous éliminerez votre perception d’aliment « interdit ».

2. Bougez par envie

Rien de neuf du côté de l’activité physique : bouger aide à garder la forme, vous le savez! Le plus difficile, c’est d’entamer un programme d’exercice. Toutefois, lorsque vous en ressentirez les bienfaits,vous ne pourrez plus vous arrêter. Pour arriver à pratiquer une activité physique quotidiennement, vous devez d’abord trouver ce qui vous plaît. Est-ce lever des poids au gym, courir, faire du badminton deux fois par semaine, suivre un cours de zumba ou marcher? Peu importe : sortez de votre zone de confort et ayez du plaisir à pratiquer votre activité sportive.

3. Revisitez votre garde-manger

Pour mieux manger, inutile de bannir des aliments ou d’éliminer les sucres, par exemple. Les bienfaits d’une saine alimentation se mesurent par l’ensemble des aliments que vous consommez et non par un seul et unique! Par exemple, plusieurs personnes croient à tort que le pain doit être éliminé si l’on veut avoir une meilleure santé. Mais votre santé ne dépend pas de la consommation de pain… Elle découle aussi de la variété de légumes et fruits que vous consommez, de la présence d’aliments peu transformés, de la quantité de sucre ajouté dans vos céréales à déjeuner, etc. Ayez une vision d’ensemble sur votre garde-manger ou votre frigo. Songez plutôt à y inclure davantage d’aliments nutritifs lesquels vous inciteront également à cuisiner : légumes et fruits frais ou surgelés, légumineuses en conserve,orge, quinoa, lait, yogourt grec, fromage à moins de 20 % de matière grasse.

4. Écoutez votre estomac

Manger est un besoin vital. C’est pourquoi il faut vous alimenter lorsque votre corps vous envoie un signal de faim. Si vous ignorez les symptômes de la faim, vous risquez de tomber dans ce qu’on appelle une« faim excessive ». Vous mangerez donc plus vite et trop! De la même façon, il arrive aussi que l’on mange presque machinalement en écoutant la télévision ou devant son ordinateur. Voilà qui risque de vous déconnecter de votre signal de satiété (soit l’absence de faim). À long terme, manger plus que ses besoins réels peut mener à de graves problèmes de santé. Alors, cette année, honorez vos signaux de faim et de satiété : prenez le temps de les écouter!

5. Boudez les diètes

Qu’on se le tienne pour dit : les diètes ne fonctionnent pas! En plus d’être impossibles à maintenir tout au long de votre vie, les régimes entretiennent les troubles du comportement alimentaire et risquent même de vous faire gagner du poids à long terme. Dites simplement « non » à une alimentation sévère qui vous incite à faire une croix sur le chocolat ou à calculer vos calories. L’équilibre et la variété demeurent vos deux alliés!


Articles similaires