La Famille du lait

La gestion de l'offre

Une production
équitable


Depuis 1971, le Canada s'assure que les besoins en produits laitiers de ses consommateurs sont comblés par une production locale de haute qualité, sans générer de surplus, afin d’offrir un revenu équitable aux producteurs de lait, et ce, sans subventions. Cette politique s'appelle la gestion de l'offre.

Un modèle agricole avantageux pour tous

Consommation

La quantité de lait consommée dans le pays est étudiée et chiffrée.

Production

Les fermes laitières produisent la juste quantité qui sera consommée.

Qui participe à la gestion de l'offre?

Les consommateurs

Ils déterminent le volume de production nécessaire et oriente la gamme de produits offerts par leurs habitudes de consommation

Les transformateurs de lait

Ils sont des entreprises qui transforment et distribuent une gamme complète de produits laitiers sous différentes marques

Les fermes laitières

Elles produisent un lait répondant aux plus hauts standards de qualité selon les besoins du marché

Les organisations de producteurs de lait de toutes les provinces

Elles ajustent le niveau de production aux besoins du marché. Également, elles mettent en marché collectivement le lait des producteurs par le biais d’ententes négociées avec les transformateurs laitiers

Les étapes de la gestion de l'offre



L'industrie planifie la production

Les producteurs ne produisent que le volume nécessaire pour combler tous les besoins des consommateurs d’ici et éviter la production de surplus. Chaque producteur a une cible de production à respecter (quota), ajustée régulièrement en fonction de l’évolution de la demande. Cette planification stabilise leurs revenus, sans subvention gouvernementale.

Pour que ce modèle fonctionne, les importations de produits laitiers étrangers doivent être prévisibles et limitées; ceci permet de planifier efficacement la production locale et de la protéger de la concurrence venant de pays qui subventionnent leur industrie, jouissent de conditions climatiques impossibles à concurrencer ainsi que de règles moins exigeantes et d’une main-d’œuvre à rabais.

Un prix de référence basé sur le coût de production

Chaque année, la Commission canadienne du lait établit un prix de référence qui vise à couvrir les coûts de production des fermes qui sont efficaces. Dans chacune des provinces, ce prix sert de référence dans la négociation entre les producteurs et les transformateurs. Il permet aux producteurs d’obtenir un juste revenu de leurs ventes de lait, et ce, toujours sans subvention de l’État.

Les produteurs de lait du québec négocient avec les transformateurs

Les Producteurs de lait du Québec ont la responsabilité de négocier en leur nom l’ensemble des conditions de vente avec les représentants des transformateurs.

Tous les producteurs se partagent les
revenus

Le lait de toutes les fermes laitières est vendu en commun aux transformateurs. Les revenus de cette vente sont partagés entre les producteurs en proportion de leur production individuelle.

Du lait à juste Prix

La gestion de l'offre fournit aux Canadiens du lait et des produits laitiers de grande qualité, à prix raisonnable, sans qu’ils n’aient à soutenir les producteurs à même leurs impôts.

0,32L pour 1$
0,58L pour 1$
0,59L pour 1$
0,68L pour 1$
0,79L pour 1$
0,93L pour 1$

Le secteur laitier québécois génère 83 000 emplois et versent annuellement plus de 1,3 milliard $ dans les coffres de l'état.

Voyez l'impact économique du lait sur le québec