Produits sans lactose

Fini les ballonements


Grâce aux produits laitiers sans lactose, les personnes intolérantes au lactose peuvent profiter de tous les bienfaits des 15 nutriments essentiels du lait sans s’inquiéter d’aucun inconfort.

Comment
c'est fait?

On commence par traire nos vaches, et puis, quelques étapes plus tard,
le lait peut être versé et dégusté.

Comment c’est fait ?


Le lactose est un sucre naturel présent dans le lait de tous les mammifères, dont les vaches.

Pendant la digestion, une enzyme nommée « lactase » décompose le lactose en deux autres types de sucre (le glucose et le galactose) qui seront ensuite assimilés par le corps. Il suffit d’introduire la lactase directement dans le lait pour sauter cette étape du processus de digestion, et faciliter du même coup la vie des personnes intolérantes au lactose.

Intolérance au lactose

L’intolérance est due à une déficience en lactase, une enzyme digestive nécessaire à la digestion du lactose. Heureusement, grâce aux produits laitiers sans lactose, il est possible d’en diminuer considérablement les symptômes.

SYMPTÔMES LES PLUS COURANTS

Les symptômes de l’intolérance au lactose sont causés par la fermentation bactérienne du lactose non digéré dans le côlon. Ils peuvent survenir, entre autres, sous forme de :

  • Ballonnements
  • Flatulences
  • Douleurs abdominales
  • Diarrhée

L’INTOLÉRANCE TEMPORAIRE

Il arrive parfois que la production de lactase baisse de façon temporaire à la suite :

  • D’une maladie gastro-intestinale
  • De la prise de certains médicaments
  • D’une intoxication alimentaire

Une fois le malaise terminé, l’intolérance disparaît dans la plupart des cas et vous pouvez retrouver le plaisir de consommer des produits laitiers.

À noter également qu’une faible production de lactase ne conduit pas nécessairement à une intolérance au lactose, puisqu’elle n’entraîne pas toujours un inconfort gastro-intestinal.

Allergie au lait

L’allergie au lait est une réaction anormale du système immunitaire aux protéines qui se trouvent dans le lait et non au lactose. Les produits sans lactose ne sont donc hélas pas une solution dans ce cas.

UNE ALLERGIE ASSEZ RARE

  • Chez l’adulte : elle touche moins de 5 personnes sur 1000 et varie considérablement selon les groupes ethniques.
  • Chez le nourrisson : elle touche 4 % des nourrissons et disparaît en 3 ans chez la plupart d’entre eux.

SYMPTÔMES LES PLUS COURANTS

Une allergie au lait peut se traduire par de nombreux symptômes, dont :

  • Des problèmes cutanés (urticaire, œdème, démangeaisons, etc.)
  • Des difficultés respiratoires (toux, essoufflement, congestion nasale, etc.)
  • Des troubles gastro-intestinaux (nausées, crampes, diarrhée, etc.)
  • Des incidents cardiovasculaires (vertiges, faible pouls, état de choc, etc.)

Anxiété, maux de tête, crampes… Une allergie peut se manifester de multiples façons. Il est important de garder en tête que, comme pour une intolérance au lactose, seul un professionnel de la santé sera en mesure d’émettre un diagnostic clair.

Le sans lactose c'est pour qui?

Les produits laitiers sans-lactose diminue les symptômes d'intolérance au lactose seulement. Ils ne sont pas une solution aux cas d’allergie au lait.

Comment savoir si je suis intolérant au lactose ?

Seuls des tests médicaux peuvent le confirmer. Cependant, si vous avez des doutes, vous pouvez commencer par supprimer les produits laitiers de votre alimentation pour une période de 3 à 4 semaines avant de les réintroduire.

Peut-on devenir intolérant au lactose en vieillissant ?

La majorité des gens naissent avec la capacité de digérer le lactose, mais cette tolérance peut changer avec le temps. Cependant, aucune donnée ne démontre clairement que l’intolérance au lactose augmente avec l’âge.

Certaines populations sont-elles plus propices à l’intolérance au lactose ?

Effectivement, la capacité à digérer le lactose peut varier selon l’origine ethnique d’un individu. Au fil de l’Histoire, certaines populations ont consommé plus ou moins de lait durant leur évolution, affectant ainsi leur tolérance.

Peut-on souffrir de ballonnements même en consommant des produits sans lactose ?

C’est possible, mais cela signifie que le lactose n’est pas la cause des ballonnements. Si c’était le cas, la consommation de produits sans lactose atténuerait les symptômes.

Conseils pour mieux gérer une intolérance


Dans la majorité des cas, être intolérant au lactose ne veut pas dire faire une croix sur les produits laitiers. En plus des produits sans lactose, des pistes de solution existent.

En consommer pour réduire les symptômes!

Fait intéressant, il semble possible d’accroître la capacité des bactéries du côlon à métaboliser le lactose en en consommant régulièrement. À cet effet, il peut être intéressant de garder certains produits laitiers en tête, comme le kéfir, le yogourt ou les fromages vieillis, qui contiennent très peu de lactose dans leur état naturel.

Une question de modération

Les personnes souffrant d’une intolérance au lactose pourraient tout de même consommer l’équivalent d’une tasse (250 ml) de lait sans ou avec de légers symptômes, particulièrement si le lactose est ingéré en même temps que d’autres aliments. La présence de gras dans les aliments atténuerait aussi les symptômes.

Trucs et conseils

Pour faciliter la digestion et réintégrer le lactose dans votre quotidien

Mariez

Consommez du lait et des produits laitiers avec d’autres aliments.

Supportez

Prenez des suppléments de lactase, disponibles en vente libre en pharmacie, à ingérer avant de consommer des produits contenant du lactose.

Équilibrez

Si vous souhaitez consommer davantage de produits laitiers que votre dose acceptable de lactose, privilégiez les produits sans lactose ou faibles en lactose, comme le yogourt, le kéfir ou certains fromages.

Renforcez

Augmentez graduellement la consommation et vérifiez la présence de symptômes.

Variez

Optez pour des produits laitiers tels que certains fromages ou des produits fermentés.

  • Fromages : les fromages vieillis ou à pâte ferme ne contiennent presque pas de lactose.
  • Produits fermentés : le yogourt et le kéfir contiennent des bactéries actives qui transforment une partie du lactose et libèrent de la lactase au cours de leur passage dans le tube digestif.

Modérez

Ingérez de petites quantités de lactose à la fois.

  • Vous pourriez par exemple commencer par boire ¼ tasse (60 ml) à ½ tasse (125 ml) de lait aux repas, deux ou trois fois par jour pendant trois à quatre semaines, puis augmenter progressivement la quantité.
  • Consommez le lait en plusieurs petites portions durant la journée plutôt que d’en boire un grand verre à la fois.
Aide mémoire-frigo :Téléchargez tous les conseils 

LES RISQUES D’ÉLIMINER LES PRODUITS LAITIERS

Les personnes excluant les produits laitiers de leur alimentation se privent d’une source facilement accessible de calcium, de vitamine D et d’autres éléments nutritifs essentiels.

Même pour une personne souffrant d’intolérance au lactose, ces bienfaits nutritifs restent intéressants. Le plus souvent, il vaut mieux donc vérifier son degré de tolérance aux produits laitiers plutôt que de les éliminer d’emblée de son alimentation.

CONSULTEZ UN PROFESSIONNEL

Les symptômes associés à l’intolérance au lactose sont aussi les symptômes d’autres troubles digestifs. Un diagnostic médical professionnel est donc primordial ; consultez un médecin pour déterminer la cause réelle des symptômes.

Si une intolérance au lactose est soupçonnée, des tests objectifs et normalisés seront effectués pour confirmer le diagnostic, et les conseils d’une diététiste seront nécessaires pour vous assurer de combler tous vos besoins nutritionnels.

ATTENTION À L’AUTODIAGNOSTIC !

Une mauvaise évaluation du problème peut entraîner des restrictions alimentaires inutiles et engendrer des carences nutritionnelles.

Quantité de lactose

par produit laitier

Lait

Suivant

Yogourt

Suivant

Fromage

Suivant

Crème

Suivant

Beurre