La Famille du lait
Lait au chocolat et accessoires de soccer
 Retour Retour
Lait au chocolat  

Pourquoi la consommation de glucides permet une bonne récupération après un entraînement de haut niveau


Plusieurs croient à tort que manger ou boire des aliments ou boissons nutritives après un entraînement annule la perte d’énergie, fraîchement dépensée. Cela dit, il importe tout de même de consommer des aliments pour maximiser la récupération, et s’entraîner avec autant de vigueur les jours suivants. Voici comment!

Les protéines que vous consommez après un entraînement ne servent pas qu’à maintenir votre masse musculaire. Elles ont aussi un rôle à jouer du point de vue de la satiété (absence de faim). Ainsi, après un entraînement intense, consommer des aliments ou des boissons riches en protéines vous aidera à vous sentir soutenu jusqu’au prochain repas. Voilà qui est bénéfique, puisque vous vous sentirez moins affamé à l’arrivée de votre assiette, et aurez moins tendance à dévorer votre repas rapidement.

Si la consommation de protéines est importante après un entraînement, les glucides (sucres) le sont tout autant. On suggère de consommer entre 1 g et 1,5 g de glucides pour chaque kilogramme de poids corporel, suite à un entraînement. Certaines personnes manquent d’appétit et ne sont pas d’humeur à consommer des aliments après avoir bougé de façon très intense. Voilà pourquoi une boisson fournissant des glucides s’avère une excellente alternative. Un lait au chocolat ou un lait frappé à base de yogourt et de fruits frais sont donc tout indiqués après une activité physique intense.

Pour maximiser les réserves de glucides et mieux performer au lendemain d’une activité physique intense (course, basketball, hockey, etc.), il est préférable de consommer une boisson ou une collation contenant des glucides dans les 30 minutes suivant l’entraînement. Suite à une activité de moindre intensité (danser ou marcher), on peut tout de même consommer une collation nutritive pour autant que la faim se fasse sentir. Enfin, les repas subséquents (déjeuner, dîner ou souper après l’entraînement) permettent aussi de combler les besoins en glucides. 


Articles similaires