Comment faire son yogourt grec maison?
 Retour Retour
Yogourt  

Comment faire son yogourt grec maison?


Faire son yogourt soi-même, c’est un beau défi culinaire. Mais pour les amateurs de yogourt grec, la question se pose : comment obtient-on ce mélange protéiné et onctueux? Est-ce possible de le faire à la maison?

Bonheur: la réponse est oui! Il s’agit tout simplement d’ajouter une étape à la confection de notre yogourt maison : l’égouttage.

Avant de vous lancer…

Il est important de vous munir de ces trois éléments et de compter environ une journée avant que le tout soit prêt:

  • Un sachet de culture de yogourt en poudre ou un reste de pot de yogourt nature du commerce ou un reste de yogourt maison

  • Un tissu d’étamine (coton à fromage) ou un filtre à café pour tapisser un tamis

  • Un thermomètre numérique ou à affichage rapide

Le yogourt renferme une quantité phénoménale de (bonnes!) bactéries. Ces ferments actifs, une fois mélangés au lait, le transforment en yogourt et lui donnent ce délicieux goût acidulé. Toutefois, faites attention: si votre lait est trop chaud, il détruira les bactéries incorporées au mélange, donnant tout... sauf un yogourt!

PRÉPARATION

1) Faites une préparation de yogourt maison en faisant chauffer du lait jusqu’à ce qu’il atteigne 85 °C (185 °F). Laissez-le ensuite tiédir jusqu’à ce que sa température atteigne 45 °C (115 °F) avant d’y ajouter un sachet de culture de yogourt en poudre (5 g pour 1 litre ou 4 tasses), ou du yogourt nature (125 ml ou ½ tasse).

2) Laissez fermenter: couvrez le récipient de yogourt à l’aide d’une pellicule plastique et déposez-le dans un plat de cuisson à lasagne rempli d’eau chaude (pas bouillante!). Placez le tout dans le four froid avec la lumière allumée pendant environ 4h30, ou jusqu’à ce que le yogourt soit pris. Si le goût n’est pas assez acide, il faut poursuivre sa fermentation. Une fois la fermentation au four terminée, laissez tempérer puis mettez le mélange au réfrigérateur pendant 8h.

Truc de pro
Gardez la lumière du four allumée! En plus d’observer la texture de près, vous constaterez qu’elle chauffera plus rapidement votre mélange. Sans la lumière, votre fermentation prendra deux fois plus de temps!

3) Transformez votre yogourt maison en yogourt GREC maison, grâce à une phase d'égouttage. Après avoir laissé le yogourt au réfrigérateur toute la nuit, celui-ci devrait avoir une texture liquide, mais crémeuse. Tapissez un tamis de quelques couches d’étamine ou de filtres à café et placez-le au-dessus d’un grand bol. Versez le yogourt dans le tamis : le yogourt restant dans le tamis est votre yogourt grec! Bravo! Vous pouvez le conserver au réfrigérateur jusqu’à 14 jours (si vous ne le dévorez pas d’un coup). Le liquide dans le grand bol est le petit-lait: ne le jetez pas!

Truc de pro
Ça vaut la peine de conserver le petit-lait; il contient une foule de nutriments, et vous pouvez le récupérer de plein de façons, comme dans un potage, un smoothie, une marinade ou même une pâte à tarte!

L’égouttage, une étape essentielle
L’étape de l’égouttage est cruciale pour obtenir la parfaite consistance d’un yogourt grec. En retirant l’eau (liquide aussi connu sous le nom de petit-lait), vous obtiendrez non seulement une texture plus dense, mais un yogourt deux, voire trois fois plus protéiné que le yogourt de base!

Surveillez bien l’égouttage et la texture souhaitée de votre yogourt; vous éviterez que le mélange sèche dans le tissu. Retirer complètement l’eau ne vous donnera pas un yogourt grec, mais bien du labneh (délicieux aussi)!

Nature ou aromatisé?
Envie d’ajouter un peu d'arômes à votre yogourt? Pour assouvir votre désir de fruits, incorporez de la confiture à votre mélange. La confiture conserve la consistance désirée du yogourt grec, contrairement aux fruits, qui y ajoutent de l’eau. Pour une saveur vanillée, optez pour une pâte de vanille, dont les graines laisseront une jolie teinte. Sinon, l’ajout d’un peu de miel ou de sirop d’érable est toujours gagnant.


Articles similaires

Fromages d'ici Beurre Lait Crème glacée Crème Yogourt

Petit guide pour congeler vos produits laitiers

3 juin 2019

Dans une cuisine, l’un de nos meilleurs alliés est sans contredit le congélateur. Infiniment pratique, il nous permet de faire un tas de trucs : bâtir une réserve de repas de dernière minute, éviter de perdre des provisions qui vont bientôt se périmer si on ne peut les utiliser immédiatement, varier son alimentation, etc. Mais les produits laitiers, eux, peut-on les congeler ? Nous démystifions pour vous lesquels survivent bien à la congélation.

Lire la suite