La Famille du lait

Vaches d'ici

Holstein

Elles représentent 90% des vaches québécoises

Ayshire

Suisse brune

Canadienne

Jersey


Une alimentation saine

Une alimentation équilibrée assure un lait nutritif et de qualité supérieure.
C’est pourquoi les vaches ne mangent pas uniquement du foin mais aussi :

Suppléments de sels minéraux, vitamines et protéines.

De l’eau propre et fraîche

Notre approche responsable

L’alimentation est habituellement créée sur la ferme pour assurer sa fraicheur et sa qualité ainsi que pour réduire le transport et favoriser la diversification des cultures sur la ferme, ce qui maintient des sols en santé.

Un système digestif doté de
super-pouvoirs

La vache :
Un ruminant

Les vaches font partie d’une catégorie d’animaux qu’on nomme les ruminants. Leur système digestif comporte une très grande capacité et permet, en autre, de digérer certains éléments nutritifs des végétaux que l’estomac humain ne sais pas bien extraire. L’estomac des ruminants est composé de quatre compartiments.

Manger, mâcher

Chaque jour elle mange environs 20 kilogrammes d’aliments et boit une centaine de litres d’eau.
Lorsqu’elle broute de l’herbe elle la déchire mais la mastique peu avant de l’avaler.

Le plus grand
estomac:

Le rumen

C’est le plus grand et le plus important des estomacs. La vache y transfert la nourriture par l’oesophage. Les aliments y restent de 24 à 48 heures et c’est ici qu’ils fermentent.

La rumination

La vache régurgite les aliments du rumen plusieurs fois pour les mastiquer. La salive fournit des éléments nécessaires aux bactéries du rumen pour digérer les aliments. La vache produit 1 litre de salive toutes les 3 à 4 minutes ou plus de 200 litres par jour.

Le plus petit
estomac:

Le recticulum

Il sert de tamis en ne laissant pas passer la nourriture qui n’est pas encore assez digérée. Lorsque la salive et les bactéries du rumen ont bien travaillé, la nourriture parvient au réticulum. La fermentation se poursuit.

Le troisième
estomac:

L'omasum

Une fermentation additionnelle est appliquée. Une partie de l’eau qui imprègne les aliments est également retenue.

Le quatrième
estomac:

L'abomasum

La digestion et l’absorption des éléments nutritifs, semblables à celles de l’être humain, commencent.

L'intestin

Les éléments nutritifs sont absorbés. La digestion est complétée.

Le pis

Le pis est la mamelle de la vache qui termine la constitution du lait et permet la sécrétion du lait, et donc la traite. Les éléments nutritifs qui ont été absorbés au cours de la digestion sont conduits dans les glandes mammaires du pis pour être redonnés au lait.
C’est donc dans le pis que le lait tel qu’on le traie est finalement créé.

Les trayons

Les trayons permettent au veau de téter le lait et au producteur de lait de traire la vache.

Nos vaches sont bien traitées et donc plus productives!

Une seule vache peut produire 30 litres de lait par jour! Annuellement, ceci représente une production de lait pour combler les besoins de 150 personnes, soit environ 8000 litres de lait par année.

Merci à nos vaches!

Des conditions globales de vie

La qualité et la quantité des pâturages, des fourrages et des céréales, la composition du terrain et des plantes et les conditions climatiques ont un impact sur la productivité.

Une alimentation personnalisée

Les fermes laitières modernes sont de plus en plus sophistiquées sur la régulation des repas et s’adaptent au potentiel de chaque vache selon son rythme de lactation unique.

Nos fermes, conçues pour leur confort !

Nos fermes sont conçues pour le bien-être et le confort de nos vaches.

Comment
c'est fait?

On commence par traire nos vaches, et puis, quelques étapes plus tard,
le lait peut être versé et dégusté.