Est-ce que les produits laitiers peuvent favoriser la production de mucus?

Les produits laitiers ne devraient pas être éliminés pour éviter d’augmenter la production de mucus.

Les produits laitiers ne devraient pas être éliminés pour éviter d’augmenter la production de mucus.

Une revue de la littérature sur les produits laitiers et la production de mucus a démontré qu’il est impossible d’établir un lien entre la consommation de produits laitiers et la production de mucus.

Par contre, une étude publiée dans le journal scientifique Appetite a démontré que les participants observaient une augmentation de la production de mucus après la consommation de lait ou d'une boisson végétale de soya. Un questionnaire qui mesurait les sensations et symptômes vécus après avoir bu du lait ou une boisson de soya (le placebo) était distribué à 169 participants. À partir de ce questionnaire, les chercheurs ont démontré que 3 des 14 critères proposés pour établir le lien lait-mucus étaient modifiés après la consommation des deux boissons. Peu importe la nature du liquide, les participants ont remarqué une augmentation des phénomènes suivants : mucus qui recouvre la bouche, la gorge et la langue, besoin d’avaler plus marqué, et salive plus épaisse et difficile à avaler.

Puisque les évidences ne sont pas concluantes sur le sujet de la relation entre le mucus et les produits laitiers, The Official journal of the College of Family Physicians of Canada affirme que les produits laitiers ne devraient pas être éliminés ou même restreints de l’alimentation pour éviter d’augmenter la production de mucus.

Références

  • Pinnock, C. B., & Arney, W. K. (1993). The milk-mucus belief: sensory analysis comparing cow's milk and a soy placebo. Appetite, 20(1), 61-70.

  • Thiara, G., & Goldman, R. D. (2012). Milk consumption and mucus production in children with asthma. Canadian Family Physician, 58(2), 165-166.

  • Wüthrich, B., Schmid, A., Walther, B., & Sieber, R. (2005). Milk consumption does not lead to mucus production or occurrence of asthma. Journal of the American college of nutrition, 24(sup6), 547S-555S.


Partager sur

À QUEL POINT CETTE RÉPONSE VOUS A ÉTÉ UTILE?


    VOUS AVEZ UNE QUESTION À POSER?

    Posez-la ici. Nous y répondrons le plus rapidement possible.

    • Ce champs est requis
    • Ce champs est requis
    • Ce champs est requis
    • Ce champs est requis
    • Veuillez entrer un courriel valide
      Ce champs est requis

    Merci!

    Nous avons bien reçu votre question. Nous nous efforçons d’y répondre dans les meilleurs délais.