Julia Paquin

demande :

Est-ce que la vache donne naissance à un seul veau à la fois?

Le taux de naissance de jumeaux est de 2 %.

Une réponse de :

Annie Daignault

Médecin Vétérinaire, I.P.S.A.V.

Le taux de naissance de jumeaux est de 2 %.

En général, la vache donne naissance à un seul veau puisqu’elle ovule une fois tous les 21 jours, soit la durée du cycle de reproduction bovin, à partir d’un seul ovaire. Son placenta est conçu pour permettre le développement de bébés uniques plutôt que multiples comme chez la truie ou la chienne. Selon la banque de données Dossier Santé Animal - Animal Health Records (DSAHR), le logiciel de tenue de dossiers le plus utilisé dans les fermes québécoises par les éleveurs et les médecins vétérinaires, le taux de naissance de jumeaux est de 2 %. On peut donc dire que c’est un phénomène rare, mais bien présent, qui résulte d’une ovulation double et parfois, très tôt après la fécondation, de la séparation d’un ovule fécondé.

Jusqu’à environ trois mois de gestation, le médecin vétérinaire peut, pendant l’examen, observer la présence de jumeaux dans l’utérus à l’aide d’un appareil à échographie. Si c’est le cas, des recommandations sont faites pour permettre une mise à bas plus hâtive de deux semaines dans des conditions optimales (alimentation adaptée, surveillance accrue, vaccination devancée). Le taux de survie des veaux uniques est supérieur à celui des jumeaux puisque ces derniers naissent plus souvent avec une mauvaise présentation, ce qui nécessite une plus grande intervention humaine.


Partager sur

À QUEL POINT CETTE RÉPONSE VOUS A ÉTÉ UTILE?


    { g.item.author.image_alt }}

    Annie Daignault

    Médecin Vétérinaire, I.P.S.A.V.

    Ayant grandi avec des vaches laitières, cette aimante de la nature est passionnée par la santé, la vulgarisation scientifique et les relations humaines. Dre Annie Daignault aime révéler les enjeux de santé derrière la production animale, surtout en lien avec la santé publique. En plus de pratiquer depuis quinze ans, elle fait la rédaction d’articles dans la chronique vétérinaire de la revue Le Producteur de lait québécois et participe à la préparation d’outils de formation continue pour ses collègues vétérinaires afin de faciliter le partage d’informations en santé des animaux de la ferme. Grande consommatrice de produits laitiers de toutes sortes, Annie est votre experte en matière de santé dans le domaine laitier.

    VOUS AVEZ UNE QUESTION À POSER?

    Posez-la ici. Nous y répondrons le plus rapidement possible.

    • Ce champs est requis
    • Ce champs est requis
    • Ce champs est requis
    • Ce champs est requis
    • Veuillez entrer un courriel valide
      Ce champs est requis

    Merci!

    Nous avons bien reçu votre question. Nous nous efforçons d’y répondre dans les meilleurs délais.