Le lait contient-il des antibiotiques ?

Lorsqu’un camion-citerne arrive à une usine de traitement, le lait est soumis à des tests.

Lorsqu’un camion-citerne arrive à une usine de traitement, le lait est soumis à des tests.

Le lait livré aux transformateurs doit obligatoirement être exempt d’antibiotiques. De nombreuses mesures sont mises en place pour s'en assurer.

De multiples contrôles

Lorsqu'une vache doit recevoir des antibiotiques parce qu’elle est malade, ceux-ci doivent être prescrits par un vétérinaire. Cette vache est traite séparément du reste du troupeau. On s'assure ainsi que son lait ne soit pas mélangé à celui des vaches saines. Si, par erreur, le lait d’une vache traitée aux antibiotiques était envoyé à l’usine, les analyses menées avant son déchargement du camion-citerne détecteraient immédiatement les antibiotiques. Le chargement complet serait alors détruit. En production laitière, aucun antibiotique ne peut être ajouté en prévention aux aliments de la vache en lactation.

Ce qu'il faut retenir :

  • Une vache traitée doit être clairement identifiée.
  • Son lait doit être jeté pendant sa prise de médicament et pendant une période d'attente après le traitement. On s'assure donc que le médicament a été complètement éliminé par l’organisme de l’animal.
  • Lorsqu’un camion-citerne arrive à une usine de traitement, le lait qu’il contient est soumis à des tests. Si jamais on y trouvait des traces d'antibiotiques, le contenu total de la citerne serait éliminé.

Partager sur

À QUEL POINT CETTE RÉPONSE VOUS A ÉTÉ UTILE?


    VOUS AVEZ UNE QUESTION À POSER?

    Posez-la ici. Nous y répondrons le plus rapidement possible.

    • Ce champs est requis
    • Ce champs est requis
    • Ce champs est requis
    • Ce champs est requis
    • Veuillez entrer un courriel valide
      Ce champs est requis

    Merci!

    Nous avons bien reçu votre question. Nous nous efforçons d’y répondre dans les meilleurs délais.