À quoi ressemble la vie d’une vache laitière?

La réponse

Le premier geste de la vache à la naissance de son petit consiste à le lécher pour l’essuyer.

Les experts de La Famille du lait
La famille du lait
Les experts de La Famille du lait Producteurs de lait du Québec

Le premier geste de la vache à la naissance de son petit consiste à le lécher pour l’essuyer. Elle tente ensuite de se lever et de partir, comme elle le ferait dans la nature pour ne pas attirer les prédateurs. Elle allaite un peu son veau, mais, pour le préserver de maladies qui pourraient être transmises par la vache et protéger le pis de cette dernière d’une infection, le producteur va la traire et donner au petit veau le colostrum de sa mère. Trois jours après sa naissance, le veau est placé avec d’autres veaux du même âge avec lesquels il pourra socialiser.

Lorsque la taure atteint 12 mois, ses chaleurs se déclenchent : l’animal, devenu vache, est inséminé vers 14 mois, et son veau naîtra 9 mois plus tard. La taure pourra alors donner en moyenne jusqu’à 35 litres de lait quotidiennement, alors qu’un veau n’en boit que 8 à 12 par jour.

Après son vêlage, on attend quelques mois avant de féconder la vache de nouveau. Le travail recommence selon son cycle naturel, qui est d’un veau par année. À ma ferme, mes vaches se font traire deux à trois fois par jour. Sinon, elles fraternisent, mangent, boivent, marchent et passent beaucoup de temps couchées pour digérer leurs aliments et se reposer. Le nombre de veaux qu’elles auront dans leur vie varie énormément : certaines en auront quatre alors que d’autres, jusqu’à 10!

Les mâles, qui naissent à proportion égale avec les femelles, sont vendus à l’encan pour devenir des veaux de lait ou des veaux de grain, et plus rarement, un taureau.

Cette réponse a-t-elle été utile?