De quelle nature est la vitamine D dans le lait ?

La réponse

Peu d’aliments sont des sources naturelles de vitamine D.

Karine Gravel
La famille du lait
Karine Gravel Nutritionniste

La vitamine D a deux formes principales : l’ergocalciférol (D2) et le cholécalciférol (D3). La plupart des sources de vitamine D dans les aliments et les suppléments sont sous forme de vitamine D3,qui est plus puissante que la vitamine D2. Comme les deux formes de la vitamine partagent le même métabolisme, on les distingue rarement pour n’employer que l’appellation vitamine D.

Peu d’aliments sont des sources naturelles de vitamine D et il s’agit principalement de sources animales, comme les poissons gras, l’huile de foie de morue et les jaunes d’œufs, qui contiennent de la vitamine D3. À l’exception des levures et de certains champignons, le règne végétal est quasiment dépourvu de vitamine D. Certains végétaux referment toutefois l’ergostérol, une molécule qui se transforme en vitamine D2 lorsqu’elle est soumise aux radiations ultraviolettes et à la chaleur.

Au Canada, le lait de vache est obligatoirement enrichi en vitamine D afin de prévenir les problèmes de santé osseuse auprès de la population. Le lait renferme de la vitamine D3 qui est de source animale.

Sources :

  • Bélanger, M., LeBlanc, M.J., Dubost, M. La nutrition (4e éd.) 2015. Chenelière Éducation.

  • Fichier canadien sur les éléments nutritifs, 2015. Consulté le 30 décembre 2019.

  • Pilz, S et coll. Rationale and plan for vitamin D food fortification: A review and guidance paper. Frontiers in Endocrinology. 2018;9:373.

  • Vuillemard, JC et coll. Science et technologie du lait (3e édition) 2018. Les Presses de l’Université Laval.

Cette réponse a-t-elle été utile?