En quoi consistent les substances laitières modifiées ? Est-ce qu'un produit peut contenir seulement celles-ci ?

La réponse

Un produit ne peut pas être constitué exclusivement de ces substances.

Karine Gravel
La famille du lait
Karine Gravel Nutritionniste

Les substances laitières modifiées sont définies par (prenez une grande respiration !) « toute forme liquide, concentrée, séchée, congelée ou reconstituée, des produits suivants :

– lait écrémé à teneur réduite en calcium (obtenu par un procédé d’échange d’ions)

– caséine (protéines)

– caséinates (protéines provenant de la caséine)

– produits du lait de culture (produits du lait dans lesquels une culture bactérienne a été ajoutée)

– protéines lactosériques

– lait ultrafiltré

– lactosérum (petit-lait)

– beurre de lactosérum (petit-lait)

– crème de lactosérum (petit-lait)

– tout autre constituant du lait dont l’état chimique a été modifié de façon à différer de celui dans lequel il se trouve normalement dans le lait ».

Ces substances sont ajoutées aux produits laitiers pour plusieurs bonnes raisons. Les industries peuvent les utiliser pour ajuster la composition du lait, mieux contrôler l’humidité d’un fromage ou améliorer la texture d’un yogourt. Par exemple, les caséines ou les caséinates peuvent être ajoutées au lait destiné à la préparation d’un fromage pour en augmenter sa teneur en protéines. Ce sous-produit comprend beaucoup d’éléments similaires à ceux de la crème douce, à l’exception de son taux d’acides gras, qui est légèrement différent.

Les substances laitières modifiées sont considérées comme des additifs alimentaires et servent à modifier les caractéristiques d’un aliment, par exemple pour augmenter sa durée de conservation ou améliorer son apparence. On peut ajouter des substances laitières modifiées aux produits laitiers, mais un produit ne peut pas être constitué exclusivement de ces substances. L’ajout d’additifs dans les aliments est encadré par le Règlement sur les aliments et drogues régi par le gouvernement fédéral.

Pour savoir si un aliment contient des substances laitières modifiées, il faut vérifier si la mention « substances laitières modifiées » est indiquée dans la liste des ingrédients. Par contre, il n’y aura pas de précision sur la composition exacte des substances présentes dans l’aliment.

Sources :

Cette réponse a-t-elle été utile?