Est-ce que le lait augmente la sécrétion de l’acide lactique dans les muscles?

La réponse

En théorie, le lait n’augmente pas plus l’acide lactique que d’autres aliments pendant l’exercice.

Les experts de La Famille du lait
La famille du lait
Les experts de La Famille du lait Producteurs de lait du Québec

Intuitivement, on pourrait penser que oui, mais ce n’est pas le cas! En théorie, le lait n’augmente pas plus l’acide lactique que d’autres aliments pendant l’exercice. L’acide lactique est un supercarburant utilisé par les muscles, le cerveau et le cœur comme source énergétique rapide et plus facile à utiliser que le glucose. Quand les besoins en énergie augmentent, le cerveau et les muscles mobilisent le glycogène et le transforment en acide lactique.

C’est d’ailleurs un mythe que l’acide lactique crée des courbatures, des douleurs et des crampes musculaires. Curieusement, la science n’a pas mis le doigt sur leur origine. Nous savons par contre que des microlésions ou microdéchirures se forment et entraînent l’inflammation dans les muscles sollicités, ce qui cause des douleurs après l’entraînement.

L’acide lactique à l’intérieur des produits laitiers est formé par la culture d’organismes, qu’on appelle bactéries d’acide lactique, pendant la fermentation du yogourt et du fromage. Ces bactéries brisent les liens du lactose et du sucre dans le lait pour créer l’acide lactique. Ce dernier n’a aucun lien ni impact sur l’acide lactique du corps.

Sources : http://mooscience.com/Lactic-Acid.html

Cette réponse a-t-elle été utile?