Pourquoi le lait au chocolat doit-il être pris dans les 30 minutes suivant l'effort?

La réponse

Les glucides refont la réserve de sucre pour le prochain entraînement.

Les experts de La Famille du lait
La famille du lait
Les experts de La Famille du lait Producteurs de lait du Québec

Quand on s’entraîne, on crée des microblessures au corps et aux muscles. C’est pourquoi nous sommes courbaturés le lendemain et encore plus le surlendemain! Pendant l’entraînement, les muscles se contractent et s’allongent, ce qui crée des microdéchirures dans les protéines musculaires (quand ça fait mal et que ça chauffe!). Les réserves de ressources énergétiques dans le muscle (le sucre transformé en glycogène) diminuent grandement selon l’effort : plus il est long et intense, plus elles diminueront.

Les protéines du lait au chocolat reconstruisent les muscles et les glucides refont la réserve de sucre pour le prochain entraînement. Et pourquoi consommer le lait au chocolat dans les 30 minutes après l’activité physique? C’est à ce moment que le corps et les muscles sont les plus réceptifs. Et si les deux nutriments sont pris en même temps, le sucre, en stimulant l’insuline, aide la protéine à se diriger au bon endroit dans le muscle. On a ainsi une meilleure récupération et une meilleure performance au prochain entraînement!

En buvant notre lait au chocolat plus tard pendant la journée, est-ce que ça fait quand même une différence pour la récupération? Peut-être un peu, mais pourquoi ne pas la maximiser en le consommant pendant la fenêtre de temps suggérée?

Sources : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25096224

Cette réponse a-t-elle été utile?